Comblement et volumation

Accueil Actes Esthétiques Comblement et volumation

Ces actes constituent une réelle révolution dans le domaine de l’esthétique. Les raisons en sont : le caractère sécurisant et régulièrement amélioré des produits utilisés, la possibilité d’obtenir un résultat naturel, la rapidité de l’acte pouvant être fait lors d’une pause repas et l’absence des risques anesthésiques et de l’éviction socio-professionnelle inhérents aux méthodes chirurgicales.

L’acide hyaluronique est le produit phare dans ce domaine. Il s’agit d’un polysaccharide (sucre) existant de façon naturelle dans l’organisme, et dont l’amoindrissement au niveau de la peau est à l’origine des rides, ridules et en partie du relâchement de peau. D’origine non animale, non allergisant et résorbable, il offre une grande sécurité d’emploi.

Différentes réticulations sont mises au point pour être utilisées dans différentes parties du visage pour des indications allant de la mésothérapie (pour hydratation) à la volumation (ex : pommettes) en passant par la correction ou restitution de certains volumes (ex : sillons nasogéniens, vallées des larmes, commissures des lèvres ou lèvres elle-même dont l’ourlet ou les volumes peuvent être travaillés avec un parfait naturel). D’autres indications sont constituées par le « resurfaçage » (ou remise à niveau) de cicatrices creuses d’acné ou plus récemment les rhinoplasties médicales permettant en quelques injections d’améliorer certaines aspects inesthétiques (ex : bosses) ou asymétries du nez.

Il existe néanmoins certaines contre-indications à ces injections dont le plus importantes sont les maladies auto-immunes dont les thyroïdites auto-immunes, certaines maladies inflammatoires du tube digestif et la sarcoïdose. C’est dire l’intérêt d’une consultation préalable à l’acte éventuellement complétée par certains examens biologiques pour éviter à la personne concernée des effets secondaires ou complications ultérieures.

D’autre part, les injections sont capables de donner lieu à des ecchymoses (bleus). Un correcteur de teint peut être utilisé mais avec un effet de camouflage pas toujours parfait. Pour cela, il est préférable de prévoir ces actes hors périodes de contraintes sociales ou professionnelles.