Faq

Home Faq

Quant peut on traiter les cicatrices d acné ?

  • Les cicatrices d’acné sont un motif très fréquent de consultation et ont un impact souvent très négatif sur le quotidien des patients (es). Celle-ci peuvent être rouges, brunes ou encore creusées (atrophiques). Leur nombre, étendue et sévérité varie d’une personne à une autre. Elles sont le plus souvent (mais pas toujours)  créées par le ou la patiente eux même qui en manipulant de nouveaux boutons pour les faire disparaitre au plus vite ne font qu’aggraver la situation.
  • Les traitements à proposer sont nombreux et à adapter au cas par cas (cf autre question). A retenir néanmoins que  la majorité des techniques à proposer ne peuvent être réalisées qu’en saison fraiche et qu’après que l’acné ait été guérie ou du moins stabilisée.

Comment peut-on traiter les cicatrices d acné

Plusieurs traitement peuvent proposées mais seront adaptées au cas de chaque personne. Pour schématiser :

  • Cicatrices rouges : lumière LED ou certains lasers ou lumières
  • Cicatrices brunes : peeling
  • Cicatrices atrophiques : laser CO2 en 1er lieu mais aussi peeling (notamment à l’acide trichloracétique) ou encore comblement des creux à l’acide hyaluronique. Certaines techniques complémentaires peuvent y être associées.

Quels traitements proposer en cas de taches brunes du visage :

Dans ce cas aussi, plusieurs traitement peuvent être recommandés, une fois identifiés les facteurs qui ont favorisés l’apparition de ces taches ou qui les entretiennent  et une fois évalués l’ancienneté, la sévérité et surtout la profondeur des taches par une lumière ultraviolette (Wood). L’état général de la peau est également pris en considération pour permettre s’il y a lieu de proposer un traitement  à cibles multiples

Les traitements sont :

  • des crèmes dépigmentantes (ou éclaircissantes) quasi obligatoires
  • des peelings de différentes nature, de différente intensité (avec des suites différentes), certains de nouvelle génération peuvent être  suivis d’une exposition  à la lumière LED pour une activation et une meilleure efficacité
  • De la mésothérapie qui  a pour avantage d’être possible à proposer même en saison chaude et d’associer des mélanges pouvant dans le même temps stimuler le métabolisme cutané et/ou en améliorer l’hydratation
  • un traitement se faisant en cures et associant ultrasons/ stimulation électrique et gels dépigmentant et anti-âge

Est-il normal qu’une crème anti-tache fasse rougir et chauffer la peau ?

Non. Une crème anti-taches ou encore dépigmentante peut tout au plus picoter un peu les 1ers jours d’application mais si cela dure et fait rougir ou chauffer la peau, cela signifie qu’elle crée une réaction inflammatoire qui n’est pas du tout recherchée par le dermatologue. Celle-ci  peut même être nuisible pour la personne qui l’applique et lui faire foncer ses taches ou même en créer d’autres. Ce risque de transformation des rougeurs en taches brunes est plus fréquent chez les maghrébins et les asiatiques

Les traitements au laser sont ils cancérigènes ?

  • Les appareils lasers génèrent une lumière dont toutes les particules sont de même longueur d’onde pour une efficacité optimale sur leur cible. Cette cible (et longueur d’onde)  varie d’un laser a un autre : ex : racine du poil pour les lasers épilatoires.  Pour être cancérigène, le rayon lumineux doit abimer le matériel génétique de nos cellules (ADN). Ceci est possible avec les rayons X utilisés pour les radiographies standarts (mais lorsque la personne fait des radiographies fréquentes). Le faisceau laser n’ a pas du tout cet aptitude.

Les traitements au laser sont ils cancérigènes ?

  • Les appareils lasers génèrent une lumière dont toutes les particules sont de même longueur d’onde pour une efficacité optimale sur leur cible. Cette cible (et longueur d’onde)  varie d’un laser a un autre : ex : racine du poil pour les lasers épilatoires.  Pour être cancérigène, le rayon lumineux doit abimer le matériel génétique de nos cellules (ADN). Ceci est possible avec les rayons X utilisés pour les radiographies standarts (mais lorsque la personne fait des radiographies fréquentes). Le faisceau laser n’ a pas du tout cet aptitude.

Quel type d’hygiène à conseiller pour le visage

  • Le nettoyage du visage est le 1er geste à effectuer pour avoir une peau en bonne santé. Il est aussi la base de tous les traitements ou éventuels soins ultérieurs.
  • Différents soins d’hygiène existent sur le marché mais tous ne peuvent être utilisés par tous le monde ; on priviligiera les soins moussant déssechant pour les peaux jeunes à tendance fréquemment  acnéiques alors que des peaux plus matures bénéficieront plus d’autre produits moins désséchants.
  • Les peaux réactives ont des produits adaptés et ne doivent en aucun cas utiliser des soins savonneux
  • Dans tous les cas : EVITER DE FROTTER LE VISAGE A LA MAIN ET ENCORE MOINS AU GANT DE TOILETTE (le kiss) : pour éviter de créer ou d aggraver des taches brunes
  • Des gommages pharmaceutiques peuvent être utilisés avec modération

Peut-on se laver quand on a une éruption sur la peau ou une plaie (chirurgicale ou accidentelle) ?

Oui. Maintenir son hygiène quotidienne dans ces cas est le reflexe raisonnable à avoir. Une éruption peut effectivement être humide et une plaie est une peau en cours de réparation pouvant faire craindre un retard de cicatrisation ou encore une aggravation. En fait, la surinfection bactérienne est plus à craindre et donc des bains quotidiens avec gels antiseptiques ou même juste savon de commerce sont recommandés mais ils doivent être de durée très courte (se savonner rapidement, se rincer et s essuyer aussi rapidement).

Ces conseils sont d’ordre général. Il convient néanmoins de poser directement la question à votre médecin ou chirurgien en cas de chirurgie.

Quand suspecter la présence d une mycose des pieds ou des ongles ?

Champignons entre les orteils

Comment éviter les mycoses des pieds

Ongles incarnés : comment les éviter et comment éviter d’en arriver a la chirurgie.

Quels traitements des rides en fonction de la topographie

Qu est c qu’un psoriasis ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Le psoriasis est-il contagieux

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Dermatite atopique de l’enfant : comment la gérer ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

dermocorticoÏdes : comment optimiser leur utilisation tout en réduisant les risques ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

la méthode du " plasma riche plaquettes " : à quoi sert-elle ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Commment surveiller ses grains de beauté ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Quelles son t les personnes les plus à risque de développer un mélanome de la peau ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Peelings : quels sont leurs principes , quelles sont les indications ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Cryolipolyse :principe et indications

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Poils incarnés : que faire ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Pellicules cuir chevelu : quelles causes ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Pellicules du cuir chevelu ; quels traitements ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Grattage du cuir chevelu : que faire

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Que faire quand on suspecte une allergie à un médicament : facteurs de gravité ? arret du traitement et consultation

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

IST

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Que faire si on a attrapé un coup de soleil ?

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Qu’elles sont les risques de la toxine botulinique

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre

Quel est le principe des comblements à l’acide hyaluronique

Le contenu à dévoiler se place ici, changez ce texte par le votre