Cancers Cutanés

Accueil Pathologies Cancers Cutanés

Les tumeurs cutanées sont des tumeurs fréquentes. Fort heureusement, la majorité d’entre elles sont des tumeurs bénignes pouvant être laissées en place sans aucun risque ultérieur ou n’avoir besoin que d’une exérèse chirurgicale simple (ou destruction) lorsqu’elles deviennent gênantes sur le plan esthétique ou fonctionnel ou encore lorsqu’elles risquent d’avoir une évolution ultérieurement agressive.

D’autres tumeurs peuvent être malignes mais la grande majorité d’entre elles sont des tumeurs n’ayant qu’une agressivité locale (multiplication de cellules cancéreuses localement, entraînant destruction, creusement ou tumeur en relief) sans risque de diffusion à distance (métastases).

Plus rarement, la peau peut être le siège de tumeurs agressives pouvant donner des métastases et menacer la vie de la personne en cas de retard de prise en charge. Parmi celles-ci il faut citer les tumeurs survenant chez des personnes de teint clair, longtemps exposées au soleil et ayant de nombreuses (et parfois anciennes) « taches de soleil » et surtout les redoutables mais heureusement très rares mélanomes (5% des cancers cutanées et 1% de toutes les tumeurs malignes pouvant survenir dans l’organisme) se présentant comme des tumeurs brunes ou noires survenant sur des « grains de beauté » ou sans aucune lésion préalable.

La peau offre l’avantage de l’accessibilité à la vue d’où l’intérêt de la prévention par l’auto-surveillance et la consultation en cas d’observation des lésions citées plus bas:

  • Lésion (s) en relief, creuse(s) ou encore simplement traînante (s) ou récidivante (s), le plus souvent sur les parties exposées au soleil (tête et cou essentiellement). L’absence de douleur ne doit pas être un élément rassurant
  • Tache brune ou noire récente ou de taille croissante sur n’importe quelle région du corps, sans oublier la peau entre les orteils ou sur la plante des pieds. Parmi les « grains de beauté » ceux à craindre et à montrer à votre dermatologues sont ceux qui grandissent, qui deviennent asymétriques, de bords irréguliers, polychromes (plusieurs couleurs dans la même lésion : brun, noir, rouge, bleu…). A noter que certains patients peuvent avoir plusieurs lésions de ce type là. Dans ce cas, la lésion qui doit inquiéter est celle qui ne ressemble pas aux autres (signe du vilain petit canard).

L’analyse médicale de ces lésions se fera par l’examen clinique éventuellement complété par une étude en dermatoscopie pour mieux orienter vers les lésions qui nécessitent réellement un prélèvement pour étude histopathologique.

Les tumeurs cutanées très agressives étant rares, ces mesures n’ont pas pour but d’être alarmistes mais seulement d’attirer l’attention des sujets sur ces risques, en particulier chez les personnes de peau claire, qui bronzent peu mais brulent très vite après exposition solaire, ceux qui ont eu de nombreux coup de soleil et ceux qui ont eu des cas familiaux de tumeurs cutanées malignes.